Thales acquiert la Société Européenne de Systèmes Optiques

16 décembre 2010 par Optro & Défense | Print Thales acquiert la Société Européenne de Systèmes Optiques

Le groupe Thales a annoncé ce jeudi la signature du contrat d’acquisition de la société SESO (Société Européenne de Systèmes Optiques). Fondée en 1979, cette société française est spécialisée dans la conception et la fabrication de composants et systèmes de très haute précision dans les domaines de l’optique, de l’opto-mécanique et de l’optronique.

Basée à Aix en Provence, SESO emploie près de 80 ingénieurs et techniciens qualifiés pour une activité de l’ordre de 12 millions d’euros (un chiffre en stagnation depuis 2007), dont 75% à l’export, réalisée auprès de clients institutionnels, de grandes entreprises et d’organismes de recherche. Elle se positionne sur trois marchés majeurs que sont l’espace et la défense, les programmes scientifiques ainsi que les lasers de forte puissance. Jusqu’à maintenant, les produits de SESO sont  spécifiquement conçus et réalisés à partir des spécifications fonctionnelles des clients; avec une fabrication des systèmes au stade prototype, mais également des pré-séries et séries qui peuvent aller de 500 à 1000 systèmes par an dans le cadre d’une certification ISO 9001-2008.

« Grâce à cette acquisition, Thales intègre des activités très complémentaires à celles de son portefeuille actuel, lui permettant ainsi de développer des synergies au sein du Groupe dans le domaine de la très haute résolution pour lequel SESO dispose d’une expertise reconnue internationalement », indique Serge Adrian, Directeur des activités optroniques de Thales. SESO sera intégrée au sein de la division défense terrestre de Thales, et le groupe en attend d’importantes synergies dans le domaine de la très haute résolution, avec Thales Angénieux notamment qui fête cette semaine ses 75 ans. SESO maîtrise en effet de nombreuses technologies et savoir-faire:

  • conception de combinaisons optiques ;
  • photométrie ;
  • fabrication de surfaces asphériques par polissage robotisé ou par réplication ;
  • technologie de superpoli ;
  • technologie d’allègement de miroirs ;
  • traitement de surfaces ;
  • polissage d’une large variété de substrats (verre, cuivre, Al, Beryllium, SiC,ZnSe, CaF2, semi-conducteurs, etc) ;
  • intégration de systèmes grâce, en particulier, à la maîtrise de technologies d’assemblage et de collage de haute précision et de grande stabilité ;
  • maîtrise des techniques de contrôle optique.

La clôture de la transaction interviendra dès l’approbation des autorités de concurrence compétentes.

sources:
communiqué de presse du 16 décembre 2010 de Thales Group
article du 16 décembre 2010 sur les échos
site officiel de SESO
présentation de SESO sur le site de l’AFOP

, ,

 

Un commentaire

Trackbacks

Réagissez