Le PEA MASTRID

3 janvier 2010 par Optro & Défense | Print Le PEA MASTRID

MASTRID : Multicontext Airborne System for Targetting, Recognition and Identification

La DGA finance un PEA portant sur l’étude d’un nouveau pod à Thales Optronique, qui concoit déjà le pod DAMOCLES et la nacelle RECO-NG. Le travail va porter sur la création d’une voie visible avec zoom et l’amélioration des modules infrarouges existants, sans nier à l’embarquabilité. Les essais en vols sont attendus pour 2012, avec la qualification en 2014 pour voler sous Rafale et Mirage 2000D. Cela répond à un besoin opérationnel émanant du retex des pilotes envoyés en Afghanistan: l’absence de voie visible et les limites de résolution constituent un handicap pour les missions afghanes, qui n’admettent pas, théoriquement, la moindre erreur de ciblage.

Ces investissements dans les technologies les plus récentes en matière de composants optroniques et logiciels bénéficient déjà aux pods DAMOCLES dont une version XF est en attente de notification pour 2012. Soulignons ici la rapidité de la DGA à proposer des solutions concrètes et rapides aux opérationnels. L’intégration de ces nouvelles technologies dans les pods existants permettra, à la fois, de produire des pods neufs (notamment pour l’export) et de rétrofitter le parc important de pod Damoclès actuellement opérationnel.

Le système viendra en concurrence des autres pods déployés sur les théâtre d’opérations, qui n’ont pas tout à fait les mêmes limitations, notamment le pod Sniper des F-16 Belges conçu par Lockheed Martin

Sources :
article du 28 juin 2010 sur le site officiel de la DGA
article du 10 septembre 2009 sur le blog le mamouth

, , ,

 

3 commentaires

  1. Ton article est intéressant, mais pour un non-initié, il manque certaines informations; l’explication de PEA par exemple.
    En outre, j’ai une question: est-ce là un nouveau type de pod révolutionnaire, ou bien juste une nouvelle version embarquant les dernières avancées technologiques dans ce domaine?

Trackbacks

Réagissez