Le viseur de casque TopOwl de Thales en test sur l’A400M

19 juillet 2012 par Optro & Défense | Print Le viseur de casque TopOwl de Thales en test sur l’A400M

Thales annonce que son viseur de casque TopOwl HMSD (Helmet Mounted Sight & Display) a été sélectionné par l’Organisation Conjointe de Coopération en matière d’Armement (OCCAr) pour une campagne d’essais en vol sur prototype de l’A400M. Prévus de juin 2012 à avril 2013, ces essais en vol visent à confirmer la compatibilité du viseur de casque avec l’avion de transport militaire pour des missions de nuit. Les pilotes de l’A400M pourront ainsi bénéficier de la fonction intégrée vision de nuit du TopOwl.

Viseur de casque TopOwl de Thales

Les caractéristiques de ce viseur de casque répondent aux exigences des cockpits d’avions de transport de dernière génération et assurent la compatibilité de la symbologie et de l’image EVS (Enhanced Vision System) projetées sur le HUD (viseur tête haute) avec l’image intensifiée. Seul viseur de casque en service intégrant nativement la fonction vision de nuit, le TopOwl peut offrir les mêmes performances que la dernière génération de jumelles de vision nocturne mais en apportant un niveau de confort supérieur car le centre de gravité de la tête du pilote n’est plus décalé vers l’avant comme avec l’ajout de jumelles à intensification de lumière clipsée sur le devant d’un casque.

La projection sur la visière de l’image intensifiée garantit une bonne perception de l’environnement et une bonne vision périphérique. De plus,  en cas de saturation des tubes ou de pannes, le pilote garde la capacité de voir au travers la visière en vision directe, ce qui contribue significativement à l’amélioration du niveau de sécurité en vol.

Avec plus de 700 systèmes livrés à ce jour, TopOwl équipe déjà de nombreux hélicoptères de combat au sein de 15 nations. Il a montré son efficacité dans les opérations conduites par les hélicoptères de combat par nuit noire en Libye et en Afghanistan.

Son utilisation sur des avions de transport est cependant moins fréquente. Airbus Military effectue cet exercice d’intégration pour démontrer aussi la capacité de son A400M à s’interfacer avec un large éventail de matériel militaire possédé par les nations qui l’ont commandé. A ce titre, il a été annoncé le 18 juin que le chargement des hélicoptères NH90 de NH Industries et EC725 d’Eurocopter sur le futur avion de transport militaire avait été effectuée avec succès.

Sources :
communiqué de presse officiel du 12 juillet 2012 de Thales
communiqué de presse officiel du 18 juin 2012 d’Airbus Military
fiche technique du viseur de casque TopOwl

, , , , , , , , , , , , , ,

 

Réagissez