Boeing et BAE s’associent sur un projet d’arme laser tactique pour la marine américaine

29 juillet 2011 par Optro & Défense | Print Boeing et BAE s’associent sur un projet d’arme laser tactique pour la marine américaine

La division Systèmes à Energie Dirigée (DES) de Boeing a annoncé avoir établit avec BAE systems un partenariat pour le développement d’un système d’arme laser tactique pour la défense des navires de la Marine américaine. Boeing interviendra en tant que sous traitant de premier rang dans le cadre d’un contrat de 2,8 million de dollars attribué en mars dernier aux équipes de BAE Systems pour la mise au point d’un tel démonstrateur.

Tactical Laser System Mk38 mod2 TLS

Tactical Laser System Mk38 mod2 TLS

« Boeing s’engage à développer ce système à énergie dirigée qui améliorera considérablement la défense du navire », a déclaré le vice-président de cette division de Boeing. « La combinaison de l’expertise en ingénierie de BAE avec les compétences éprouvées de la division DES sur l’énergie dirigée crée une équipe particulièrement qualifiée pour intégrer des technologies d’énergie dirigée au sein des armements de bord de la Marine ».

Un système d’arme laser tactique (Tactical Laser System, TLS)…

Le Mk38 Mod2/TLS va coupler un système d’arme laser tactique à semi-conducteurs de haute énergie (on annonce 10 kilowatts) à la tourelle mitrailleuse Mk38 déjà opérationnelle. L’ajout du module arme laser apportera une grande précision pour le traitement des menaces de surface ou aériennes tels que les petits bateaux ou les drones. Le système offrira également la possibilité d’adapter l’énergie du laser en fonction de la cible et des objectifs de la mission. On veillera toute fois à ne pas confondre ce type de laser avec le projet JHPSSL mené par l’Office of Naval Research qui avait abouti à la mise hors service d’une petite embarcation.

Boeing et BAE travaillent déjà ensemble depuis deux ans pour développer cette capacité. En 2010, Boeing DES avait mené deux expériences dans le domaine afin de démontrer la capacité de suivi des cibles de surface  du système et le maintient de la focalisation du faisceau laser avec précision tandis que BAE testait au début de l’année 2011 un prototype de laser anti-piraterie qui servira de moyen de dissuasion non létal.

 …monté sur une tourelle mitrailleuse existante…

Le système laser est prévu d’être monté sur la mitrailleuse Mk38 Mod2 standard, ce qui permettra une intégration à moindre frais sur les navires déjà équipés, car sans nécessité de modifier les interfaces à bord ni la structure du navire.

Le système Mk38 Mod2 est une évolution de la tourelle de tir Typhoon Mk 25 développée par les israeliens de Rafael, embarquant la mitrailleuse américaine Bushmaster M242 de calibre 25-mm de ATK (Alliant Techsystems Inc). Ce canon aux standards OTAN affiche une portée de 2.5 km et offre une cadence de tir réglable pouvant atteindre 180 coups à la minute.

…qui mettait déjà en oeuvre de l’optronique.

Le système Mk38 Mod2 était déjà téléopéré à partir d’un radar de conduite de tir externe ou à partir d’un système électro-optique dédié afin d’une part de mettre à l’abri l’équipage et d’autre part d’optimiser l’engagement des cibles ennemies durant la journée mais aussi la nuit et dans toutes les conditions météorologiques.

La boule optronique Toplite de Rafael, dérivé du pod de désignation AN/AAQ-28 Litening, fournit cette fonction. Stabilisée par un cardan 4 axes,  elle offre :

TOPLITE EOS, la boule optronique de Rafael intégrée sur la tourelle Mk38 et Typhoon mK25, et dont les senseur dérvient du pod de désignation Litenings

TOPLITE EOS

  • une capacité FLIR (Forward Looking Infra-Red) modulable avec trois champs de vision auto-focus (NFOV, MFOV, et WFOV) ;
  • une caméra CCD couleur ou Noir et blanc à faible contraste ;
  • un télémètre laser à sécurité oculaire (1.54 µm) ;
  • un désignateur laser à 0.808 µm en option, compatible avec les jumelles de vision nocturne.

Rafael propose pour ses FLIR des caméras thermiques de différente génération :

  • technologie à balayage barrette  240×2 dans la bande 8-12 µm ;
  • technologie matricielle 320 × 240 (Toplite II) dans la bande 3-5 µm (Toplite II) ;
  • technologie matricielle 640 × 480 (Toplite III) dans la bande 3-5 µm (Toplite III).

Le système Toplite propose également les fonctions et interfaces de communication classiques (CCIR, guidage INS/GPS, C4I…).

 Sources:
communiqué de presse du 7 avril 2011 de BAE Systems
communiqué de presse du 25 juillet 2011 de Boeing Défense
article du 26 juillet 2011 de Jane’s Defense Industry
article du 27 juillet 2011 de RP Défense
article du 25 juillet 2011 de Defense Tech

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

 

Réagissez