Détecteurs d’Alerte Laser : Goodrich remporte un contrat

7 février 2011 par Optro & Défense | Print Détecteurs d’Alerte Laser : Goodrich remporte un contrat

Un détecteur d’alerte laser est un système d’alerte utilisé comme un moyen de défense passive militaire. Ce système détecte les émissions lasers des systèmes d’armes guidées laser et la télémètrie laser. L’alerte donnée permet d’engager diverses contre-mesures, aussi bien passives (écran d’aérosol, leurres infrarouges) qu’active (laser de brouillage, dazzler).

Un détecteur d'alerte laser aéroporté

Le contrat américain remporté par Goodrich

L’armée américaine a commandé à l’entreprise américaine Goodrich son système d’alerte laser AN/AVR-2A (V). L’acquisition s’inscrit dans une période de cinq ans, dans le cadre d’un contrat type ID/IQ (Indefinite Delivery Indefinite Quantity) d’une valeur maximale de 47 millions de dollars.

Le AN/AVR-2A (V), en production depuis 1995, a été intégré dans les hélicoptères de type Apache, Black Hawk ou Chinook. Au cours des 25 dernières années, Goodrich a livré plus de 8.500 systèmes d’alertes laser (aéroportés ou segments sols) à l’armée américaine ou à d’autres forces armées, dont plus de 1.500 AN/AVR-2A (V).  On peut penser notamment au contrat du même type passé en octobre 2007 portant sur 855 AN/AVR-2B(V) pour un montant de 187 million de dollars.

Les DAL de Goodrich intégrés sur un Black hawk d'un "Special Operations Aviation Regiment "

C’est le prédécesseur de la dernière génération de systèmes d’alerte laser aéroporté de Goodrich, le AN/AVR-2B (V) plus legers et plus compacts que l’ancienne génération. Les deux systèmes sont capables de s’interfacer avec de multiples aéronefs et détectent les télémètres, les spots marqueurs de cible et les faisceaux lasers utilisés par les systèmes d’armes guidés laser. C’est l’implantation localisée dans le Connecticut et spécialisée dans les systèmes ISR (Intelligence, Surveillance and Reconnaissance ; à savoir renseignement, surveillance et reconnaissance) qui fournira les composants associés.

En plus de ses capacités de base, l’AN/AVR-2A (V) peut s’interfacer avec le système de simulation MILES-Age II (Multiple Integrated Laser Engagement System, Air-to-Ground Engagement II) pour fournir aux pilotes une formation au combat tactique proche d’engagements réels.

« Cette commande souligne notre relation de longue date avec l’armée américaine dans notre capacité à fournir à nos militaires cette technologie essentielle pour la survie des aéronefs», a déclaré le vice-président de la filiale systèmes ISR de Goodrich. « Ce contrat permet l’approvisionnement et la soutien de cet équipement essentiel déployés sur le terrain, tout en continuant la production du système de prochaine génération ».

Une concurrence mondiale

Les DAL de BAE intégrés sur un avion militaire de transport

Le marché des détecteurs d’alerte laser ne déroge pas à la règle des systèmes d’armes, où la concurrence fait rage. Ainsi sur ce marché, on trouve aussi bien les israéliens d’Elbit Systems que  les anglo-saxons de BAE systems avec leur AN/AAR-47. C’est avec ce dernier système que BAE, en partenariat avec Alliant Techsystems, a remporté un contrat en décembre 2010 pour un montant de 17,7 millions de dollars .

Une entreprise slovaque, Metrodat, propose également une solution de détection d’alerte laser. La France n’est pas en reste, avec la gamme terrestre Laser Warning Detector en version 2 proposée par  le groupe Thales depuis l’integration d’Avimo Ltd devenu depuis Thales Optronics Ltd (TOL). Thales intègre également des détecteurs d’alerte laser dans le système de contre mesure Spectra du Rafale.

Détection avant et arrière d'alerte laser sur Rafale

Sources :
communiqué de presse du 1er février 2011 de Goodrich
communiqué de presse du 8 octobre 2007 de Goodrich
communiqué de presse du 1er décembre 2010 de BAE systems
brochure pdf des activités aérospatiales et défense de Goodrich

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

 

Réagissez