Le MCO des tourelles optroniques de Tigre confiée à Sagem

23 janvier 2012 par Optro & Défense | Print Le MCO des tourelles optroniques de Tigre confiée à Sagem

Relevant du chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA), la Structure Intégrée du Maintien en condition opérationnelle des Matériels Aéronautiques du ministre de la Défense (SIMMAD), basée à Brétigny, est chargée de conduire la politique générale de maintien en condition opérationnelle (MCO) des matériels aéronautiques des armées, de la gendarmerie nationale et de la Direction Générale de l’Armement (DGA).

Insigne Simmad

C’est dans ce cadre que la SIMMAD a notifié à Sagem (groupe Safran) un contrat portant sur le maintien en condition opérationnelle des systèmes optroniques d’observation et de visée STRIX des hélicoptères de combat Tigre HAP (Hélicoptère d’Appui Protection) de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (ALAT).

Le viseur STRIX s’approche de l’acronyme Système de Télémétrie de Reconnaissance et Identification tout temps et le X rappelle l’inspiration d’une famille de chouettes nocturnes. Durant l’été 2011, il a démontré son efficacité au combat lors de l’opération Harmattan dans des actions aéromobiles déterminantes sur l’issue du conflit depuis les Bâtiments de Projection et de Commandement BPC Tonnerre et Mistral de la Marine nationale. Il est déployé en Afghanistan depuis 2009, dans le cadre de l’opération PAMIR.

Le contrat porte ainsi sur 50 systèmes STRIX et leur environnement logistique pour une période de cinq ans. Il comprend la maintenance à l’heure de vol et un forfait pour les interventions préventives sur les modules soumis à ce type d’opérations. Couvrant le territoire national et les théâtres extérieurs, ce contrat prévoit également la
mise en place chez Sagem d’une hotline dédiée en liaison avec les unités de l’ALAT équipées du Tigre. Ce contrat concernera les établissements Sagem de Dijon et de Poitiers pour les modules optroniques, et de Montluçon pour les dispositifs gyroscopiques de stabilisation.

Montée au dessus du cockpit, la tourelle optronique STRIX est un équipement majeur du système d’armes de l’hélicoptère de combat EC665 d’Eurocopter. Le STRIX permet d’assurer, de jour comme de nuit, l’ensemble des missions du Tigre : observation, reconnaissance, identification de cibles, et engagement des armes de bord, canon de 30 mm, roquettes et missiles air-air Mistral.

Ce viseur de toit, pour les versions Appui-Protection (France) et Appui-Destruction (Australie et Espagne) est réalisé par la société Sagem se base sur une plate-forme gyrostabilisée sur 2 axes intégrant un imageur thermique 8-12 µm, une caméra TV CCD, un télémètre laser, une voie directe optique (version HAP), un désignateur laser et un détecteur de tâche laser (version HAD).

Rappelons également que Sagem a également développé et produit le système d’observation et de tir OSIRIS des Tigres UHT (UnterstützungsHubschrauber Tiger, antichar avec missiles HOT 2) de l’armée allemande (Bundeswehr) et complète ainsi son catalogue d’équipements optroniques pour l’aéronautique qui inclue également les boules Euroflir 350 et Euroflir 410 qu’on retrouve sur NH90, Cougar, Caracal et Panther.

Sources :
communiqué de presse du 12 janvier 2012 de Sagem (groupe Safran)
communiqué de presse du 26 mars 2008 de Sagem (groupe Safran)
dossier de presse des équipements optroniques aéronautiques de Sagem
présentation de l’hélicoptère tigre et ses équipements sur le site officiel de la DGA
article du 12 janvier 2012 sur SLD
article du 12 janvier 2012 sur RP Défense
publication du 13 janvier 2012 du GICAT

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

 

Réagissez